Houtermans Award 2012 et Nier Prize 2012 pour Frédéric Moynier

Par Thomas BRETON, Doctorant, ENS de Lyon

Fred Moynier
2012 a été l’année des récompenses pour Frédéric Moynier ! A 33 ans, le jeune « Assistant Professor » du McDonnell Center for the Space Sciences à Washington University in St. Louis a vu ses travaux récompensés par deux prestigieux prix : l’Houtermans Award et le Nier Prize.

Houtermans Award

Décerné par chaque année par l’EAG (Association Européenne de Géochimie), cette récompense a été décernée à Frédéric Moynier pour ses travaux ayant permis des « avancées dans la compréhension de la chronologie du système solaire précoce, de la différenciation de la Terre, de l’origine des éléments volatiles dans les planètes telluriques, des mécanismes de fractionnement isotopique non-dépendant de la masse, et de l’environnement stellaire lors de la naissance de notre système solaire ».

Nier Prize

Le « Nier Prize » est décerné par la Meteoritical Society et récompense un jeune scientifique pour ses travaux dans le domaine de l’étude des météorites et objets assimilés. Frédéric Moynier a été récompensé pour ses « contributions significatives à la compréhension des processus qui engendrent des fractionnements isotopiques des métaux de transitions dans les matériaux constituant le système solaire ». Il a notamment utilisé le fractionnements des éléments Fe, Ni, Cu et Zn pour comprendre les mécanismes en jeu dans les processus d’accrétion et de différentiation planétaire.

Toutes nos félicitations l’accompagnent, d’autant que ces récompenses adviennent peu après l’obtention de son Habilitation à Diriger des Recherches à l’ENS de Lyon
Publicités

Les commentaires sont fermés.